Docs
A propos
Formations
Télécharger

Notes de version Joliebulle 4.1

Une petite version qui arrive rapidement après la sortie de la 4.0.

La liste des modifications est donc forcément limitée, mais j’ai quand même bien travaillé sur certaines grosses améliorations de fond.

Corrections de bug

J’ai corrigé un bug de traduction minime, et un bug non rapporté dans un menu.

Suite à la sortie de la 4.0 les rapports de bug ont été peu nombreux. J’espère que c’est bon signe, et que c’est le résultat du travail mené pendant la longue phase de Beta.

De façon réaliste, c’est peut-être juste l’effet du mois d’août et des vacances…

Dans tous les cas, moins de bugs à corriger = plus de temps à consacrer aux nouvelles fonctionnalités. Je t’en reparle à la fin de cette page.

Un bug non corrigé

Un bug dépisté grâce au retour d’un utilisateur : fermer la fenêtre de dialogue de l’imprimante via le bouton Annuler fige toute l’interface. Les version Windows et Mac sont concernées.

Il s’agit d’un bug non spécifique à Joliebulle (lié à une dépendance), qui est connu et en cours de correction “upstream”. A suivre.

Des améliorations graphiques

J’ai procédé à de multiples petits ajustements visuels.

Des animations fluidifient l’interface.

La plupart des modifications sont discrètes et c’est le but. L’objectif est d’améliorer l’expérience utilisateur, de façon non invasive.

Je trouve le logiciel bien plus agréable à utiliser.

Ce n’est pas fini, mais c’est un bon début.

Sous le capot

J’ai bien bossé pour nettoyer le code, mettre à jour des dépendances et réduire la dette technique.

Il s’agit d’un travail de maintenance qui est globalement invisible, mais qui est très utile pour la qualité générale du projet.

Et la suite ?

Les apports de cette nouvelle version sont essentiellement cosmétiques. Pour la suite, j’ai plusieurs gros chantiers en tête.

J’ai du boulot sur la base de code en elle-même, mais ça ne concerne pas l’utilisateur final.

En parallèle j’ai commencé un travail sur le traitement de l’eau, qui est maintenant bien avancé.

L’intégration dans Joliebulle sera progressive, le temps de peaufiner l’outil et d’améliorer les calculs de pH.

La partie la plus difficile n’est pas de coder mais de réunir une bibliographie sur le sujet, d’en faire une synthèse cohérente… et de faire des choix pour les calculs.