Joliebulle
DocsA proposBlogTélécharger

Plan trimestriel #2 : le gros bazar

2021-05-06

Je renouvelle l’expérience du premier trimestre, en partageant un nouveau plan trimestriel.

Il est important d’être clair sur un point : il ne s’agit pas d’une roadmap ou d’un calendrier prévisionnel. J’essaye d’être transparent sur le travail qui se déroule actuellement, mais je ne sais pas prédire si ce travail amènera des résultats, ni quand, ni lesquels.

Nous sommes donc dans le plan trimestriel avril-mai-juin, avec déjà un mois écoulé au moment où j’écris ces lignes.

Ces 3 mois sont consacrés à une phase d’exploration. J’ai beaucoup de questions, et des réponses à trouver.

Sur quelle thématique ? Le développement de la synchronisation des données, et d’une application web complémentaire.

Je ne vais pas développer ici pourquoi c’est une piste qui me semble judicieuse pour Joliebulle, ni pourquoi ça ne s’est pas fait avant. C’est un sujet de fond, qui ne sort pas de nulle part, et auquel j’ai déjà consacré un peu de temps l’été dernier. Mais restons concrets.

Il va falloir étudier plusieurs points.

La faisabilité technique

  • De la synchronisation des recettes entre les applications de bureau. C’est un problème délicat.

  • D’une application web, au minimum pour gérer le compte utilisateur dans un premier temps.

La faisabilité humaine du projet

Il y a une vraie question sur la charge de travail supplémentaire que cette aventure va générer, en terme de développement, de maintenance à long terme, et de support.

Je suis tout seul sur le projet, et élargir le périmètre de l’application n’est peut-être pas la meilleure idée. A un moment, il faut savoir s’arrêter.

Deuxième problématique, la disponibilité du service. Au final c’est un problème essentiellement technique, mais qui doit s’anticiper en fonction des capacités humaines : on ne réfléchit pas de la même façon la mise en production d’un service quand on est tout seul à gérer le truc de façon intermittente, ou quand on a une équipe de 5 personnes pour assurer le support et la continuité du service.

“C’est lorsque la mer se retire que l’on découvre ceux qui nageaient à poil.”
Dans notre cas, la marée basse pourrait être par exemple un incendie

Les conséquences économiques

Qui dit serveur ou SaaS dit coûts récurrents.
Il faudra attendre la mise en production et les premiers utilisateurs pour avoir une idée plus claire des usages, mais c’est un point qui doit être réfléchi très tôt dans la genèse du projet.

Pourquoi est-ce si long ?

3 mois, c’est long pour ce genre de projet.

Monter une application web complète serait plus simple et plus rapide.

Mais voilà : il faut composer avec l’existant. C’est à dire une application de bureau qui stocke ses données localement, et dont le mode de fonctionnement par défaut est “hors-ligne”. C’est un problème qui fait monter d’un cran le niveau de complexité.

J’ai besoin de faire des essais, de tester des technologies que je n’utilise pas actuellement, et de continuer à monter en compétence sur d’autres que j’utilise déjà.

Tout ceci prend du temps, il faut le prendre, et j’ai la volonté d’avancer très lentement sur ce projet.

D’une part pour préserver le logiciel actuel, qui a encore besoin d’attention.

Et pour fournir une solution qui tienne la route sur le long terme.

Je pense qu’un piège pour le projet serait de s’engouffrer dans du travail purement technique (le développement d’une application web), alors qu’il y a aussi, par exemple, un travail de fond qu’il faut poursuivre sur les bases scientifiques du logiciel, ou encore la publication de contenu, documentation, tutoriels.

A l’issue de ce plan trimestriel, il n’y aura donc probablement pas une version de Joliebulle qui implémentera la synchronisation des données. Mais on aura fait un pas dans cette direction, et j’aurai des choses à vous raconter.

En parallèle du plan

En parallèle la vie du projet continue.

Je continue à travailler sur le logiciel de bureau. Une version 4.8.1 est en préparation, avec pas mal de corrections de bugs.

J’ai aussi des idées et des envies pour la suite, et notamment le mode brassage, ou d’autres guides. Le petit tutoriel d’introduction à Joliebulle fonctionne bien, il y a des choses à creuser de ce côté.

C’est ce que j’évoquais lors du bilan du premier trimestre : il me semble contre-productif d’être focalisé à 100% sur un plan, le reste du projet a aussi besoin de respirer.

Je vous tiendrai au courant.