Docs
A propos
Formations
Télécharger

Opération Onboarding

2021-01-23

Je partageais il y a quelques jours sur la newsletter que je n’aimais pas les grands objectifs de début d’année qui se terminent inévitablement par de la frustration en cas d’échec, ou un sentiment de vide du type “OK, tout ça pour ça, et après ?”

Mais en même temps, il est nécessaire d’avoir un plan pour l’avenir du projet, et de pouvoir poser des jalons.

Et voici le plan pour les trois premiers mois de l’année : améliorer l’onboarding des nouveaux utilisateurs

L’idée qui se cache derrière cet anglicisme est d’améliorer l’expérience des nouveaux utilisateurs, depuis le moment où ils arrivent sur le site, jusqu’à leur premiers pas dans le logiciel.

Et c’est là-dessus que je vais me concentrer jusqu’à fin mars.

Le projet ratisse large et va demander du travail dans tous les domaines couverts par Joliebulle.

Voici un premier plan :

  • créer un tutoriel pour les nouveaux utilisateurs. Depuis un bon moment, il n’y a plus de documentation complète pour Joliebulle, notamment car le logiciel a évolué très rapidement et qu’il était difficile de suivre le rythme. Il est temps de mieux accueillir les nouveaux utilisateurs.
  • faciliter la transition entre la version d’essai et la version définitive de Joliebulle.
    La solution actuelle n’est agréable ni pour moi, ni pour les utilisateurs. Cela passe probablement par une unification des deux versions.
  • revoir la plateforme de vente. Je ne suis pas tout à fait satisfait de ce que nous faisons actuellement, je pense qu’il est encore possible d’améliorer et de fluidifier l’expérience utilisateur.
  • notarisation et signature de code. C’est le sujet le plus rébarbatif de l’univers. En gros, la signature de code permet aux OS de vérifier l’identité du logiciel et de lui attribuer un niveau de confiance.
    Un peu comme https sur le web.
    D’année en année, Windows et MacOS mettent de plus en plus d’obstacles au téléchargement et à l’exécution de logiciels non signés, sous la forme de multiples alertes de sécurité plus ou moins difficilement contournables.
    Au stade actuel, il est impossible de chiffrer le nombre d’utilisateurs potentiels de Joliebulle découragés par ces alertes.
    Mais plusieurs indices me font penser que c’est loin d’être négligeable.
    Je m’attends à ce que la procédure soit pénible et particulièrement coûteuse, mais c’est quelque chose qui doit être fait.

Ce plan trimestriel est donc entièrement tourné vers les utilisateurs, leur accueil, et leur “qualité de vie” dans l’utilisation du logiciel.

Tout ce programme va nécessiter de l’investissement, en monnaie sonnante et trébuchante, du code sur le site et sur le logiciel, de l’écriture, et du soin.

C’est un effort général qui n’aurait pas été possible sans la structure mise en place autour de Joliebulle 4. Je suis content de voir que cette démarche va porter ses fruits.

Je file, j’ai du boulot ;)