Docs
A propos
Formations
Télécharger

Apple Silicon M1 : le plan pour Joliebulle

2020-11-16

Depuis ce mois de novembre les nouveaux Mac équipés de la puce M1 débarquent.

On savait depuis longtemps que cela se produirait, mais ça y est : Apple équipe désormais ses machines de bureau de puces ARM, sur la même architecture que celle qu’on trouve dans les iPhones et iPad.

Qu’est-ce que cela change pour Joliebulle ?

  • la version actuelle n’est pas directement compatible. Heureusement, Apple a prévu une couche d’émulation appelée Rosetta 2, qui devrait permettre à Joliebulle de fonctionner sur les nouveaux Mac. Au conditionnel, puisque les nouvelles machines ne sont pas encore disponibles au moment où j’écris cet article.
    Il y aura des conséquences sur les performances, mais en contrepartie les puces M1 semblent bien meilleures, ce qui compensera au moins en partie l’écart.
    Dans tous les cas, Joliebulle est plutôt léger pour le processeur, ce qui est de bon augure.
  • à terme, il ne semble pas y avoir d’obstacle technique pour la compatibilité directe de Joliebulle. Quand je parle de compatibilité, cela implique que Joliebulle tournera aussi bien sur des Mac Intel que sur des Mac Arm, avec des installateurs pour chaque architecture.

Quelles sont les étapes pour y parvenir ?

  • première étape attendre la sortie des premières machines M1. Cela va arriver très vite maintenant.
  • Attendre les premiers tests. Nouvelle architecture du processeur, très grosse mise à jour de MacOS, les problèmes potentiels sont nombreux. Je n’ai pas très envie d’essuyer les plâtres, donc je vais attendre les premiers retours pour prendre une décision.
  • Si les premières machines sont à peu près fiables, je franchirai très probablement le pas à court terme, même si je n’aime pas du tout l’idée d’investir dans la v1 d’un nouveau produit.
  • Ensuite, il faudra probablement attendre quelques mois pour que l’écosystème logiciel se stabilise, pour pouvoir continuer à développer et surtout packager dans de bonnes conditions.

Au total ? Encore beaucoup d’incertitudes sur la nouvelle architecture, mais je ne vois pas d’obstacle majeur à la poursuite du développement de Joliebulle sur ces nouvelles machines.

J’ai bon espoir de pouvoir fournir une version directement compatible dans l’année suivant l’arrivée des puces M1, et peut-être beaucoup plus rapidement.

Si vous êtes un utilisateur très précoce des nouveaux Mac, n’hésitez pas à me tenir au courant de la compatibilité avec Rosetta 2 en attendant.